Projet Iles Durables du Conservatoire Français du Littoral

Initiative Iles Durables - Deux îles de l’Archipel des Bijagos dans le projet SMILO (Small Islands Organization) du Conservatoire (français) du Littoral

JPEG

Fabrice Bernard, délégué Europe et International du Conservatoire du Littoral, et Guillaume Thiériot, ancien directeur du Centre Culturel Franco-Bissau-Guinéen (CCFBG) et expert bénévole pour l’initiative des petites îles durables, se sont rendus début juin 2017 dans l’archipel des Bijagos, sur les îles d’Orango Grande et Bolama, pour poser les bases de leur intégration au réseau SMILO (Small Islands Organization).

L’île de Bolama, où ils s’étaient déjà rendus l’an dernier, est en effet intégrée à la phase pilote de ce projet qui vise à accompagner de petits territoires insulaires sur une démarche de développement durable. En clair, il s’agit de les accompagner au plan méthodologique, de partager les bonnes pratiques, de proposer des expertises gratuitement, et d’apporter des financements sur des projets cohérents avec le plan stratégique élaboré au sein d’un comité insulaire, sorte de forum de tous les acteurs de l’île.

Orango pourrait quant à elle intégrer le projet sur une seconde phase, en s’appuyant sur l’expérience déjà significative de l’IBAP et du Parc National dont le directeur adjoint, M. Emanuel Dias, a également été reçu par l’Ambassadeur de France à Bissau.

Cette initiative pour les petites îles durables et l’ONG internationale qui doit porter ce réseau (SMILO) sont soutenus notamment par le Fonds Français pour l’Environnement Mondial (FFEM, géré par l’Agence Française de Développement et l’Union Européenne.

JPEG

Prochaine étape au mois de novembre, avec l’installation du Comité insulaire de Bolama au cours duquel sera discuté le diagnostic territorial de l’île, et une réunion élargie du Comité de gestion du Parc National d’Orango.

Dernière modification : 01/07/2017

Haut de page